Le rêve d’éveil, dialogue avec l’âme ?

Le rêve d’éveil
Voyager à la rencontre de notre âme pour créer notre nouvelle réalité
Rencontre avec Michel Tabet et Sylvie Gavilan

Reportage réalisé par Claire Eggermont pour Sacrée Planète

 Après de longues années d’enseignement du Rêve éveillé, Michel Tabet et Sylvie Gavilan développent depuis 2010 le Rêve d’éveil. Au-delà d’être un outil de développement personnel remarquable soulevant le voile de l’inconscient, cette pratique établit un dialogue et une reconnexion avec l’âme et permet de transmuter nos parts d’ombre dans l’unité du cœur. Par extension, elle nous offre la possibilité de mieux nous adapter aux profonds changements vibratoires que nous vivons actuellement et de devenir des créateurs conscients et responsables de nos nouvelles réalités.

Claire Eggermont : Vous avez pratiqué et enseigné pendant des années le rêve éveillé astrologique avant d’initier le rêve d’éveil. En quoi consistent ces pratiques ?

Michel Tabet : Le rêve éveillé est un état de conscience modifié qui permet de voir ce qu’il se passe dans l’inconscient d’une personne. Il a été créé par le psychothérapeute Robert Dessoille, puis repris par Georges Romeu, qui interprétait les rêves selon la lecture de Jung. Dans les années 80, j’ai mis au point « le rêve éveillé astrologique » réunissant ainsi ma double formation de psychologue et astrologue. J’avais découvert que lorsqu’une personne faisait un rêve éveillé, elle mettait en scène les énergies de son thème astral. Au lieu d’avoir une vision uniquement psychologique du rêve, je pouvais alors en donner une lecture énergétique. Je me suis notamment aperçu que, dans cet état de conscience modifié, de nombreuses personnes prenaient contact avec leur soleil, c’est-à-dire avec la dimension de leur âme. Elles en parlaient comme d’un havre de paix qu’elles avaient toujours connu et attendu de retrouver. Un jour, j’ai moi-même reçu un flash puissant où je ne faisais plus qu’un avec mon soleil. C’était une sensation d’extase incroyable ! A partir de ce jour, tout ce qui n’était pas réglé en moi est remonté avec puissance mais je me sentais plus fort et ai pu l’accueillir et le transformer. Au fil du temps, avec Sylvie, nous avons décidé d’orienter clairement notre travail sur cette connexion avec l’âme. C’est ainsi que le rêve d’éveil est né. Nous nous relions au cœur, nous prenons contact avec l’âme du rêveur et c’est elle qui guide la séance. Cela offre à la personne une nouvelle vision de son vécu et une infinité de possibilités de le transformer. Elle devient créatrice de sa nouvelle réalité, alignée sur le plan de son âme.

C.E. : Quelles sont les problématiques qui peuvent être transformées par le rêve d’éveil ?

Sylvie Gavilan : Toutes ! Nous recevons autant de personnes dans une démarche thérapeutique, cherchant à soulager une maladie ou une dépression, que d’autres qui sont en quête de sens, d’inspiration, de créativité. En renouant le contact avec leur âme, elles parviennent à porter un autre regard sur ce qui leur arrive, pleinement responsable, à retrouver un élan créatif et à cheminer vers l’union intérieure. Là est le but du rêve d’éveil. Nous sortons de la vision erronée : « tout cela n’était que hasard ou inconscient » et reprenons notre responsabilité et notre pouvoir : « je comprends pourquoi cela m’arrive et je peux le transformer ». Nous réalisons alors que tous les événements de la vie sont proposés par l’âme pour nous enseigner. La maladie ou la dépression, le fait de se sentir mal, triste, dans le noir, sont des signes que le contact avec l’âme a été rompu, permettant à l’ombre de prendre le dessus. Ils sont un appel de l’âme qui cherche à être entendue et reconnue.

C.E. : Que se passe-t-il concrètement durant la séance pour que les difficultés soient transmutées ?

M.T & S.G. : Avant de commencer, l’accompagnateur va aider la personne à formuler une intention claire, une problématique qu’elle souhaite éclaircir ou apaiser par exemple. La séance va ensuite comporter trois phases : la phase de relaxation et de prise de contact avec l’âme, le rêve proprement dit, et enfin la phase de retour où l’on va décrypter ensemble ce qu’il s’est passé. La relaxation que nous proposons pour commencer va connecter la personne au ciel (la source), à la terre et au chakra du cœur. L’énergie céleste et la force terrestre vont ainsi se rencontrer au niveau cardiaque et vont ouvrir le rêveur à la présence du Soleil de l’âme.

Lors du rêve, le rêveur va recevoir les messages de son âme sous forme d’imageries mentales ou de perceptions corporelles. Un tas de scénarios sont alors possibles : il va voyager à travers des paysages, décrire des scènes, rencontrer des personnages ou des objets, retrouver des souvenirs d’enfance ou d’adolescence, rencontrer des guides, des archétypes, visiter d’autres systèmes solaires ou d’autres galaxies. Le rêveur peut alors dialoguer, se déplacer, changer de décor, appeler des ressources supplémentaires, dénouer une émotion, ou entreprendre toute autre action qui permettra de rétablir la paix et l’unité. Que la personne vienne travailler sur un traumatisme d’enfance, une difficulté relationnelle, financière, ou un problème de santé, ce sont toujours des parts d’ombre qui auront besoin d’amour pour être transmutées. Il s’agit de transformer la situation sur le plan subtil pour qu’elle puisse ensuite se résoudre dans la matière.

Dans tous les cas, le travail consiste à passer de la dualité des opposés, ancrée dans le plexus solaire, à l’unité du cœur, lieu où l’alchimie est possible. On peut ainsi dialoguer avec l’énergie d’un trauma ou d’une maladie, la reconnaître, et finir par coopérer elle. Car toute part d’ombre accueillie comme une partie de soi en demande d’attention finit par devenir une grande force. Le monstre se transforme, comme dans la Belle et la Bête !  Il se peut par exemple qu’une énorme araignée, symbolisant un traumatisme et perçue comme terrifiante au début de la séance, se transforme à la fin en une fleur magnifique qui deviendra une alliée et une enseignante.

« Je m’aperçois que le noir est simplement une lumière qui s’est oubliée. »
Bastien, rêveur.

C.E. : Une transmutation des blessures héritées des vies antérieures est-elle également possible ?

M.T & S.G. : Nous n’allons pas chercher volontairement à ramener des souvenirs des vies antérieures. C’est l’âme qui va exprimer ce dont la personne a besoin pour évoluer. Nous avons mis au point un protocole qui permet de déprogrammer les mémoires douloureuses de vies passées tout en en tirant les fruits de l’expérience au bénéfice de la vie présente.
Il se peut aussi qu’une qualité perdue dans d’autres vies nécessite d’être récupérée. Nous avons eu le cas d’une personne ayant été pendue pour avoir dit des choses interdites dans une incarnation antérieure et qui n’arrivait plus aujourd’hui à parler, alors que communiquer était pourtant sa mission d’âme. Elle gardait une mémoire qui lui disait que parler pouvait l’amener à mourir. Lors de la séance de rêve d’éveil, elle a retrouvé ce souvenir et a pu se reconnecter à son message originel afin de poursuivre aujourd’hui son œuvre.
Nous pouvons ainsi soigner les blessures anciennes dans lesquelles nous nous sommes sentis rejetés, indignés, humiliés, etc., récupérer des parties de nous-mêmes et retrouver toute notre puissance.

C.E. : Les personnes que vous formez à devenir accompagnatrices en rêve d’éveil ont-elles nécessairement des connaissances psychologiques et astrologiques ? Ou une perception extra-sensorielle particulière ?

M.T & S.G. : Personnellement, étant tous deux astrologues, nous prenons souvent à l’appui de la séance le thème astral de la personne. Nous pouvons ainsi aiguiller le travail pour que le rêveur puisse ressentir de l’intérieur l’énergie de son thème et dissoudre des aspects dissonants entre deux planètes.
Mais les accompagnateurs que nous formons n’ont besoin d’aucune connaissance particulière. Nous les initions à une lecture intuitive des énergies en jeu et à l’apprentissage du dialogue avec elles. Nous valorisons leur travail personnel et leur propre soleil, afin qu’ils ne veuillent rien pour l’autre mais s’ouvrent simplement à la confiance du travail des âmes. Nous nous sommes inspirés pour cela des travaux sur la non-directivité du psychologue humaniste américain Carl Rogers. Il n’y a donc plus de différence entre l’accompagnateur et le rêveur, celui qui sait et celui qui ne sait pas. C’est un accompagnement d’âme à âme qui nous replace dans l’humilité. Ce n’est pas nous qui soignons. Quelque chose de bien plus grand nous guide et il n’y a plus aucun risque de prendre sur soi les problématiques d’autrui ou de se voler mutuellement de l’énergie.

C.E. : Au-delà de ce qui est transmuté directement durant les séances, le rêveur va-t-il tirer de plus vastes bénéfices de ce travail dans sa vie quotidienne ?

M.T & S.G. : Oui, c’est évident. Nous avons vraiment pu remarquer la transformation qui s’opère chez les personnes formées au rêve d’éveil.  En renouant le contact avec leur âme, elles s’aperçoivent que le monde qu’elles ont créé et qu’elles pensaient figé peut être transformé et que tout devient possible. Elles se sentent généralement plus connectées,  plus inspirées et plus créatives. Elles se réunifient avec leurs parties autrefois inconscientes et parviennent à vivre pleinement et non plus seulement sur la pointe des pieds. Elles ne se sentent plus encombrées par de vieux bagages et pourront manifester leurs nouveaux choix dans la matière. Car il ne s’agit pas de fuir l’incarnation, bien au contraire ! Durant le rêve d’éveil, notre âme nous amène souvent à reprendre contact avec des parties de notre corps que nous n’habitons pas assez. Nous avons eu le cas d’une femme qui voulait s’envoler durant sa séance. Mais son âme l’a stoppée et l’a d’abord fait descendre dans une grotte sous la terre où elle a pu s’emplir de nouvelles ressources. La personne s’est alors sentie très lourde, et a pu ensuite monter sans crainte vers le ciel.
Le rêve d’éveil provoque une transformation de la matière en amenant la lumière et l’amour dans les parties sombres de soi ou de la planète. Nous parvenons alors à nous élever tout en ayant de meilleures racines, à être guidés par notre âme dans notre expérience terrestre, et à vivre l’énergie christique : celle du Fils qui relie spiritualité et incarnation.
De nombreuses personnes ont expérimenté que leur guérison se répand ensuite comme une onde de chocs sur leur entourage et ouvre leur conscience à leur reliance au grand Tout, tant dans l’espace que dans le temps. Car en résolvant quelque chose au niveau de l’âme, elles soignent le passé, le présent et le futur et participent à la guérison de tous ceux avec lesquels elles sont en lien. Aujourd’hui, nous assistons de plus en plus à des expériences cosmiques vécues dans les séances. Le rêveur s’éveille aux dimensions micro et macro de son être et de la vie, au plein, au vide, se rendant compte que tout n’est qu’énergie. C’est un véritable éveil !

« Le rêve est une vibration qui ensemence et libère la matière par l’amour. »
Anaïa, accompagnatrice

C.E. : Peut-on imaginer que les épreuves seront ensuite moins nombreuses sur le chemin ?

M.T. : Au prime abord, le travail fera remonter de nombreuses parts d’ombre qui au fil du temps seront mieux comprises, mieux accueillies et plus facilement transmutées. La personne devient une alchimiste qui sait transformer, dans le cœur, en toute autonomie, ce qui a besoin de l’être. Après quelques temps, les épreuves et les obstacles glisseront sur elles, l’atteindront de moins en moins, et finiront par disparaître. La peur se dissout et perd de plus en plus son emprise dans le quotidien. La joie peut s’installer pleinement. Tout se joue dans la confiance acquise, la présence à Soi et donc la totale disponibilité à la Vie et aux autres. Je peux en témoigner personnellement : je ne me suis jamais senti si joyeux, à la fois pleinement incarné et ouvert à la dimension spirituelle de mon être.

C.E. : Quel regard portez-vous sur l’époque que nous vivons actuellement ?

M.T. : Nous vivons une véritable révolution. Je la perçois de l’intérieur par les voyages multidimensionnels que le rêve d’éveil m’a offerts, ainsi que par l’astrologie qui en amène la preuve et l’explication. Le fameux passage de 2012 a en réalité commencé en 2010 avec le carré entre Pluton et Uranus qui est toujours à l’œuvre actuellement. Pluton joue le rôle de nettoyeur et fait remonter de notre inconscient nos parts d’ombre qui, grâce à Uranus, le visionnaire, parviennent à notre conscience, ce qui n’était pas le cas auparavant.
Parallèlement, en 2011, Neptune est entré dans le signe du Poisson et nous éveille à la dimension spirituelle de nos êtres et à la reliance de nos âmes dans l’amour universel.

Durant l’ère précédente du Poisson, nous avons développé notre « je » individualisé ainsi que la dualité des opposés. L’ère du Verseau nous convie à vivre en tant qu’âmes, inter-reliées. Nous passons vers le « nous » tout en reconnaissant l’individu dans ses capacités et ses dons. Nous ne remettons plus notre pouvoir dans les mains de quiconque et nous éveillons à l’union intérieure et à notre puissance créatrice. Chacun est invité à reprendre la responsabilité de créer sa nouvelle réalité en phase avec l’intelligence de la vie, dans la conscience de l’unité du Tout. Telle est la grande chance que nous vivons actuellement !

En savoir plus :
www.reves-d-eveils.com

« La nouvelle terre est celle de l’unité retrouvée et demande à l’homme de découvrir l’intelligence et l’amour du cœur, celle de la vie unifiée, en conscience avec son âme. Entre les deux mondes, il y a un sas correspondant à l’inconnu. Il faut créer son propre passage et accepter de se laisser guider de l’intérieur. »

Extrait de Le Rêve d’Eveil, de Michel Tabet et Sylvie Gavilan, A paraître aux éditions Quintessence en mars 2015.

Michel Tabet : Docteur en psychopédagogie, thérapeute, enseignant, conférencier et astrologue. Il a mis au point le rêve éveillé astrologique en 1984 et formé des centaines de personnes à cette technique.

Sylvie Gavilan : Psychothérapeute, formatrice et astrologue, Sylvie Gavilan évolue depuis quinze ans dans la relation d’aide à travers l’animation de groupes et les consultations privées. Elle utilise une approche individualisée et respectueuse qui repositionne l’Être dans sa globalité.

 

rever-et-s-eveiller

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s